Accueil version mobile(Version complete)

Le puits provençal


Schéma installation puits canadienLe principe est d’utiliser la température constante du sol pour réchauffer (ou refroidir en été) l’air de la maison (la géothermie utilise le même principe mais dans le but de chauffer de l’eau).

Installation d'un puits provençal

L’installation d’un puits provençal (ou puits canadien) consiste à enterrer à 2 mètres de profondeur 3 longueurs de  tuyaux sur une longueur de 35 m autour de la maison ou en ligne droite selon la place disponible.
Pendant la réalisation de la tranchée, il faut avoir l’espace nécessaire pour stocker temporairement les 35 m3 (au minimum) de terre creusée.


Tranchée pour puits canadien

Il est important de :
- respecter une pente de 2% descendante vers l’aspiration de l’air sur la première dizaine de mètre pour évacuer les eaux de condensation
- d’utiliser des tuyaux sains (dans lequel l’air va circuler), en polyéthylène alimentaire par exemple, sans aucune fuite, de diamètre élevé ( 180 à 200 mm).



Les tuyaux ne doivent pas être issus de recyclage (risque de dégagement de solvants), ils doivent être étanches (risque de contamination par du gaz radon présent dans nos sols), l'intérieur des tuyaux doit être lisse (pour éviter les bactéries: mieux vaut y mettre le prix, la santé est en jeu !




A une extrémité est placé un élément d’aspiration d’air  (avec filtre), à la surface donc (une borne d'air, placée loin de toute source de pollution). A l’autre extrémité, dans la maison, la distribution d’air se fait directement dans la pièce ou bien via une VMC double-flux.

Les avantages du puits provençal

- frais d’entretien réduits (seul le filtre est à changer régulièrement)
- la maison est mise hors gel
- le puits provençal est aussi un système de climatisation écologique
- le ventilateur peut être couplé à votre propre module de production électrique, capteurs photovoltaïque ou éolienne.
- aucune déclaration ni permis ne sont nécessaires.

Les inconvénients

- coût d’enfouissement de l’installation (c'est bien sûr plus simple pour une construction qu’en rénovation, ou bien lors de l'ajout d'une véranda)
- coût qui peut être élevé si le sol trop dur oblige à amener de la terre pour bénéficier d’échanges thermiques.
- les précautions sanitaires à prendre contre le radon, la prolifération bactérienne , la pollution de l'air aspiré par les bornes (pollution d'une route, rejet de sa propre cuisine, pollens...).

Quel est le cout d'un puits canadien ?

Certains autoconstructeurs avancent le prix de 300 € pour leur installation, pour les professionnels, les devis sont de l'ordre de 10000 euros mais avec un matériel sain et surtout pérenne (on en revient à la qualité des tuyaux...).

Tout savoir sur les puits canadiens avec le site professionnel Fiabitat, voir des études chiffrées sur les puits canadiens sur le site de Bruno Herzog.