Peinture écologique, naturelle pour nos murs


Pour revoir le look d’une pièce, intervenir sur le mur est ce qu’il y a de plus facile et à effet remarquable.
Des émissions télévisées le prouvent régulièrement. Mais, une peinture (même et surtout sans odeur), un papier peint avec sa colle, vont relarguer dans l’atmosphère de la pièce des C.O.V. nocifs pendant une dizaine d’années, de façon sournoise car sans odeur passé quelques jours….

Quant à l’idée de s’installer dans la pièce sitôt le dernier coup de pinceau passé, elle est aussi mal venue que celle de faire sècher au plus vite les murs en aérant au maximum les premiers jours suivant la peinture (car seule la surface va sécher, emprisonnant une peinture humide dans le mur qui relargera encore plus longtemps ses C.O.V.).
Il ne s’agit pas d’effrayer par ces quelques lignes, mais d’informer afin d’agir différemment, maintenant que l’on sait...
Qu'est-ce que les COV ?
Les Composés Organiques Volatils sont des composés sous forme de gaz issus d'hydrocarbures (dérivés pétroliers) ou du monde végétal.
Certains COV sont des gaz à effet de serre, qui de par leur volativité peuvent se déplacer loin et donc avoir des impacts indirects : producteurs d'ozone, ils ont pour conséquence l'aggravation de l'asthme, ils sont nocifs pour les animaux, les végétaux, l'eau.
Certains COVs sont directement dangereux pour la santé (cancérigènes notamment).
Pour en savoir plus : Les COV sur Wikipédia.
Heureusement on peut trouver désormais  des revêtements muraux et des peintures écologiques et naturelles pour rénover sa maison, ou terminer sa décoration, tout en tachant de préserver sa santé.

Qu'est-ce qu'une peinture écologique ?

Les appellations « peinture naturelle », «peinture écologique » ou « peinture bio » (appellations soumises à aucune législation) sont celles qu'il faut étudier.
Elle doit se composer de matières premières naturelles et renouvelables (exemple : huile végétale – comme l'huile de lin -, des résines naturelles de conifères, de la caséine (issue du lait), de la cellulose...). Pour les additifs indispensables (bactéricides, anti bulles, anti oxydant...), ils doivent être aussi issus de produits naturels.
Ces nouvelles peintures naturelles, sans dérivé de produit pétrolier, sans solvant ou co-solvant, sans métaux lourds, ont déjà bien des avantages mais émettent toutefois des  composants volatils  et du  formaldéhydes  et peuvent aussi provoquer asthme et eczéma (par l'utilisation même de composants naturels allergisants).

Attention, des composants peuvent cacher des dérivés de pétrole sous les noms de : isoparafine, essence minérale, isoaliphatique... Attention aux mentions « à base d'huile naturelle » qui peuvent cacher un  produit qui n'est pas 100% naturel.

La peinture idéale ?

Rien ne vaut en fait les peintures minérales : à la chaux, aux silices de potassium, à l'argile.
Composées de chaux et de pigments naturels issu de la Terre, elles sont rendues résistantes par l'adjonction de protéines du lait, d'huile de lin : ce sont les peintures traditionnelles par excellence que l'on peut d'ailleurs fabriquer chez soi, mais attention aux recettes de peinture maison qui peuvent ne pas être à la hauteur de vos espérances.
Pour certaines, il faut se protéger la peau lors de l'application car peuvent provoquer des irritations cutanées.

Les labels de certification de peinture écologique

Label peinture écologique
Les labels écologiques certifient surtout la réduction des impacts environnementaux  tout au long du cycle de vie du produit, mais ne sont donc pas une garantie d'absences de nocivité pour la santé.
Chaque label fixe un seuil de concentration de COV : pour l'écolabel Européen, ce seuil est de 30 g/l, pour NF Environnement (le plus tolérant) le seuil est de 100 ou 250 g/l selon le type de peinture ; le meilleur label étant L'ange Bleu (en Allemand Blauer Engel) qui limite réellement les COV et le formaldéhyde.

Et l'odeur ?

Une peinture naturelle aune odeur parfois forte mais pas désagréable :  il s'agit du parfum des distillat ou huiles essentielles d'agrumes qui sont utilisés. En ce sens, ces peintures écologiques émettent aussi des COVs pendant quelques jours après application, mais issus de végétaux. Leur dangerosité n'a donc rien à voir avec les COVs issus de dérivés pétroliers. C'est ainsi que l'on voit des comparatifs mêlant peintures conventionnelles et peintures naturelles au désavantage des peintures naturelles car les tests portent sur les premiers jours d'application et sur l'ensemble des COVs émis.
Soyons vigilant à la lecture de ces tests de consommateurs qui ne voient pas plus loin que le bout du pinceau au lieu de mettre en valeur les vertus de ces nouvelles peintures sur l'environnement et la santé humaine.

Certaines marques proposent des laques sans odeur, trés couvrantes, un vrai plaisir à peindre sur des meubles de cuisine !
idées décorations de Noël Bureau à peindre soi-même

De belles idées de bricolage de Noël en bois, à peindre avec des peintures naturelles bien sûr...

Pour les chambres d'enfant, l'idéal est d'acheter des meubles et objets en bois brut à peindre soi-même. L'Art du bois, artisan français, propose ainsi des tables et chaises pour enfant peintes à la main et divers décorations pour chambres de bébé en bois brut comme cet ensemble bureau et chaise en bois brut (fabriqués en France en bois massifs et locaux).

Votre commentaire sur cette fiche.     Voir tous les commentaires.