Rédacteur : Tj.aina
La construction d'une maison en bois massif, à Longvilliers, s'est achevée après seulement quatre jours. L'objectif était de créer une vitrine de la performance énergétique. Force est d'admettre qu'il a été atteint. Notons que depuis le mois de janvier dernier, toute nouvelle construction en France devrait afficher une consommation inférieure à 50 kWh/m2/an, en vertu de la RT 2012.

Une maison qui se construit en quatre jours

Seulement quatre jours ont suffi pour que le projet de construction d'une maison en bois massif dans les Yvelines se soit concrétisé. Le bâtiment a été conçu avant tout dans une optique écologique et environnementale. L'idée était venue de Woodeum qui se spécialise dans les panneaux en bois massif tandis que la réalisation dudit projet a été confiée à Équateur. L'objectif a été largement atteint puisque la maison affiche une performance énergétique très satisfaisante. Les propriétaires voulaient une maison de faible consommation énergétique comparable aux bâtiments BBC. Ce qui justifie le choix d'Équateur qui a opté pour le bois passif, un matériau réputé pour ses bonnes caractéristiques. Cette construction est également un véritable modèle de référence en matière de performance acoustique. Certains grincheux pourraient dire qu’esthétiquement cette maison n’était pas top, mais l'utilisation du bois passif n'a pas pour objectif de design. Il s'agit d'obtenir une maison respectueuse de l'environnement, souligne Jean-Philippe qui est le président de Woodeum.

Les avantages du bois

Le bois présente l'avantage d'être un matériau qui répond aux exigences du Plan local d'urbanisme (PLU) de Longvilliers. La commune veut promouvoir la construction des bâtiments verts, en particulier les maisons en bois. Les avantages sont nombreux. Outre l'économie d'énergie qu'il est possible de réaliser grâce à l'utilisation de ce matériau, on peut aussi obtenir un gain de temps considérable. À l'image de ce bâtiment, les maisons en bois se construisent en moins d'une semaine. La préfabrication de la fermette n'avait nécessité qu'une seule journée. Quant à la réalisation de la construction, environ 80 m3 de bois ont été utilisés. Équateur a d'abord reçu une première livraison de 70 m3 pour la structure. Puis, 10 m3 de plus ont été nécessaires pour le bardage ainsi que la charpente. Le monde est actuellement en pleine guerre contre le réchauffement climatique. L'utilisation du bois que ce soit dans le secteur de l'isolation thermique avec la fibre de bois (également appelé laine de bois) ou encore la ouate de cellulose, de la structure (charpente bois) ou la décoration, constitue un moyen pour parvenir à cet objectif sachant qu'il permet de stocker du gaz carbonique.

Vers l'atteinte des objectifs des deux Grenelles de l'environnement

En France, la RT 2012 qui est entrée en vigueur en janvier se fixe l'objectif ambitieux de limiter la consommation énergétique des nouveaux bâtiments à 50 kWh/m2/an, conformément aux exigences des Grenelles de l'environnement. Par ailleurs, à partir de 2020, l'Hexagone prévoit de ne construire que des maisons à énergie positive. Le coût de l'énergie ne cesse de croître. Pour les biens anciens, les travaux de rénovation sont nécessaires pour éviter de payer des factures énergétiques surévaluées. L'utilisation des chaudières écologiques est désormais très en vogue. Inutile de rappeler que la voracité énergétique du secteur du bâtiment est la plus importante de tous les secteurs ; elle est estimée à plus de 40 % de la consommation totale de la France.


Fiche proposée par Tj.aina   ; Visitez son Site Web : monisolationecologique.com

Votre commentaire sur cette fiche.