Accueil version mobile(Version complete)

Isolation : définitions techniques


Le confort thermique

Le confort thermique est une notion complexe qui fluctue en fonction de la température d’un lieu mais aussi des paroies qui entourent, des mouvements d'air, de l’humidité de l’air et des hommes eux-mêmes.
Par contre, les matériaux d’isolation possèdent des coefficients qui permet de les comparer entre eux, de mesurer leur impact dans une construction.
Ce sont : la résistance thermique, la transmission thermique, la conductivité thermique.

La résistance thermique

La résistance thermique (nommée R) mesure la résistance (donc la capacité à garder) d’un matériau à la perte de chaleur.
Elle varie de 0 à 6 (6 étant excellent). Elle augmente avec l’épaisseur du matériau.

La résistance thermique d’un mur est donc la somme des résistances thermiques de chacun de ses composants (en contruction traditionnelle : parpaing + panneau de plâtre en polystyrène expansé).

Plus des couches d’air sont emprisonnées entre les matériaux qui composent un mur, plus l’isolation sera réussie.

R s’exprime en mètre carrés par degré et par watt ( par degré s’entend par différence de degré entre l’intérieur et l’extérieur).
R=m2 x °c / W

La transmission thermique


Quelques principes de base de l’isolation : - le chaud va vers le froid - l’air chaud monte, l’air froid tombe - un isolant mouillé perd toutes ses qualités - l’isolant le plus efficace et le moins cher est l’air - guerre ouverte contre les ponts thermiques !
La transmission thermique (nommée U, anciennement K) correspond à la vitesse de transmission de la chaleur à travers le matériau : U doit être le plus petit possible. Le coefficient de transmission thermique mesure donc le nombre de watts s’échappant d’1 mètre carré d’un matériau pour 1 °c de différence de température. U = W/ m2 * °c donc U = 1 / R

La conductivité thermique

La conductivité thermique, nommée coefficient lambda,  prend en compte l’épaisseur du matérieur et mesure la conduction, doit être le plus bas possible pour la protection du froid l’hiver.
Lambda = W / épaisseur x m2  x °c
Lambda doit être de 0,065 au minimum.Donc R = épaisseur / lamda